HAS

La Haute Autorité de Santé (HAS) a annoncé son prochain programme de travail pluriannuel au sein duquel est inscrit l’évaluation de la télémédecine.

La HAS a mis à jour et publié en ligne le 29 Mai son programme de travail pluriannuel. Celui-ci fixe le cadre des travaux et livrables que la HAS compte réaliser au cours des prochaines années.

Le programme de travail de la HAS est « défini chaque année au terme d’une procédure de programmation menée en concertation avec le ministère des affaires sociales et de la santé et la caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés. Les demandes d’inscription au programme de travail émanent des organismes habilités à solliciter la HAS1 , conformément à l’article R161-71 du Code de la Sécurité Sociale. Au terme de la phase de hiérarchisation, les demandes sélectionnées sont inscrites au programme de travail de la HAS, après validation par le Collège. La révision 2017 du programme de travail a été validée par le Collège de la HAS le 17 mai 2017. Les travaux de la HAS répertoriés dans le programme de travail sont susceptibles d’évoluer en fonction des priorités liées à l’actualité, ce qui peut conduire à une adaptation des conditions de réalisation du programme de travail ».

La HAS s’engage ainsi a rendre un rapport d’évaluation au dernier trimestre 2018 sur l’expérimentation de télésurveillance de l’insuffisance cardiaque chronique, de l’insuffisance rénale chronique, de l’insuffisance respiratoire chronique, ainsi que sur la la prise en charge par téléconsultation et télé-expertise. 

Pour rappel, la HAS a produit un premier rapport d’évaluation en 2016 publié en 2017 indiquant l’échec de la première version de l’expérimentation de télémédecine. Les cahiers des charges sur la télésurveillance ont été publiés par la suite en Décembre 2016 et Mai 2017.