Actualités » Ministres, élus régionaux et départementaux s'engagent pour la télémédecine

Ministres, élus régionaux et départementaux s'engagent pour la télémédecine

Depuis le début du mois, de multiples personnalités politiques se sont engagés ou ont été sensibilisées à la télémédecine la semaine passée.

See original imageEn premier lieu, Marisol Touraine, ministre des affaires sociales et de la santé, a annoncé le 4 Juillet dernier le lancement de la stratégie nationale e-santé 2020. Cette stratégie prend en compte les différents aspects de la e-santé et inclue de nombreux points concernant la télémédecine dont l’extension de l’expérimentation en cours. L’objectif principal de la télémédecine dans cette stratégie est de favoriser l’accès aux soins en France. Bien que ne présentant pas de réelles annonces nouvelles, cette stratégie nationale de e-santé fait une part importante à la télémédecine.

Le même jour, le président du conseil départemental de Vendée et le président du conseil régional des Pays de La Loire ont signé le lancement du plan très haut débit de Vendée en partenariat avec Vendée Numérique et Orange. A cette occasion, Espace Technologies et Michel Rioli ont présenté le consortium de télémédecine TELEMEDINOV avec le chariot de télémédecine et l’application de télé-échographie aux élus du territoire. 

See original imageLe jour suivant,le 5 Juillet, George Pau-Langevin, ministre des Outre-Mers a effectué une visite à la Réunionles procédures de télémédecine du CHU lui ont été présentées de même que l’activité du du groupement de coopération sanitaire TESIS e-santé et du programme OIIS (Océan Indien Innovation Santé). Cette visite a aussi permis de parapher la convention constitutive du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT) Océan Indien.

See original imageEnfin, le 6 juillet, les élus du conseil régional Grand Est, Philippe Mangin, vice-président en charge de l’agriculture et de la ruralité, et Véronique Guillotin, vice-présidente en charge de la santé, se sont rendus à Bar-le-Duc pour visiter les différentes activités de télémédecine concernant la prise en charge des AVC, de l’insuffisance rénale, et en EHPAD. Les élus étaient accompagnés d’Arnaud Vezain, chef de projet à Télésanté Lorraine. Cette visite a été conduite dans le cadre de la préparation du Plan Ruralité pour la nouvelle région Grand Est

A moins d’un an des élections présidentielles, et suite à la création des nouvelles régions, on constate que la télémédecine devient de plus en plus un sujet d’intérêt pour les élus qui saisissent l’importance de cette pratique médicale pour améliorer l’accès aux soins ainsi que son importance sur le plan économique. En amont des élections départementales de 2015, de nombreux candidats avaient aussi montré un intérêt pour la télémédecine

  • #France